webleads-tracker

Sous titrage vidéo et apprentissage de langues | application Authôt
Marketing: vidéo, sous-titrage et retranscription

L’intérêt du sous-titrage vidéo dans l’apprentissage des langues

Apprentissage des langues avec le sous-titrage

 

langue sous-titres

 

Dans le monde, chaque langue utilise des phonèmes différents. Ce sont des petites unités irréductibles que l’on peut isoler dans le langage, comme le “/t/” du mot “terre”. Alors qu’à la naissance, nous sommes capables de distinguer tous les sons de toutes les langues humaines, vers 12 mois, nous sommes déjà moins sensibles à ces distinctions.
C’est pourquoi l’apprentissage d’une langue, appartenant à une autre famille que la sienne, est si difficile !

Dans le cadre de sa politique pour le multilinguisme, la Commission Européenne a analysé le potentiel du sous-titrage pour encourager l’apprentissage et améliorer la maîtrise des langues. Cette étude, réalisée sur un échantillon de 6 000 personnes sur un total de 33 pays, met en évidence l'importance des sous-titres dans le processus d'apprentissage de langues étrangères.

En effet, le sous-titrage contribue à l’amélioration des compétences en langues et est également susceptible de sensibiliser et motiver l’apprentissage. Il participe ainsi à la création d’un environnement favorable au multilinguisme.

Les avantages du sous-titrage :

En termes de compétences linguistiques, dans les pays avec une tradition de sous-titrage, le niveau de connaissance des langues étrangères (et de l’anglais tout particulièrement) est proche de celui de la langue maternelle de la population interrogée alors que dans les pays à tradition de doublage la majorité des répondants déclare ne pas dépasser le niveau 3 sur 5.

La population européenne est pour la plupart confiante dans le potentiel pédagogique des sous-titres (presque 72% des répondants et en particulier la population 12 25 ans) et se déclare également prête à regarder des films en version originale sous-titrée si cette offre était proposée par les chaînes de télévision.

Au cours d’une expérience, des psychologues de l'Université de Nimègue, aux Pays-Bas, ont montré que le fait de sélectionner les sous-titres dans la langue originale du film permet :

  • de mieux apprendre cette langue,
  • de mémoriser les expressions,
  • de saisir les intonations et,
  • d’acquérir une meilleure prononciation.

Ainsi, des spectateurs néerlandais ayant regardé un film anglais dont les acteurs avaient un parfait accent d’Oxford répétaient mieux des extraits du film lorsqu’ils l’avaient vu en version sous-titrée anglaise. La mémorisation et la prononciation étaient moins bonnes quand les sujets regardaient le film en version originale, sous-titrée dans leur langue maternelle. Les mêmes résultats ont été constatés avec des accents écossais, australien ou américain. L’anglais se prononce différemment selon les différentes régions du monde, et aurait besoin d’un support écrit simultané pour que le spectateur comprenne mieux. De la sorte, il mémorise le sens et la forme sonore des dialogues, ce qui en améliore la restitution.

Le sous-titrage présente également un bon potentiel dans les contextes éducatifs : il réduirait l’anxiété ressentie par les apprenants confrontés à une langue étrangère. Il peut également fonctionner comme un support utile et être utilisé pour faciliter l’apprentissage de la langue du pays d’accueil pour les immigrés.

Quelques recommandations :

L’étude préconise d’initier un processus de dialogue avec les enseignants, les chercheurs et les professionnels des médias, afin d’envisager les actions à mettre en place pour une plus grande diffusion du sous-titrage.
Les médias pourraient jouer un rôle important et l’étude recommande d’encourager les professionnels des médias à créer et/ou rendre disponible une offre sous-titrée de films européens de qualité.
Authôt contribue à l'apprentissage de nouvelles langues via
son service de sous-titrage, et de traduction de qualité (Cours en ligne, MOOCs, documentaires…)

tester l'application Authôt

Authôt : Vous parlez. Nous écrivons.

Source : Etude sur l’utilisation du sous-titrage – Le potentiel du sous-titrage pour encourager l’apprentissage et améliorer la maîtrise des langues EACEA/2009/01 – Par la Commission Européenne en Juin 2011.

 

 
 
0.00 avg. rating (0% score) - 0 votes
Vous aimerez aussi
0 Partages
Tweetez
Partagez
Partagez