webleads-tracker

Le sous titrage : L'accessibilité des débats télévisés pour les sourds
Accessibilité et législation

Débats télévisés en France et accessibilité numérique pour les sourds

Les débats télévisés en période électorale

 

Débats télévisés et surdité sont-ils encore incompatibles ?

Ce début d’année 2017 s’annonce sous le signe de la politique ! En effet, à l’instar des Etats-Unis en 2016, la France est en pleine période électorale. Le 7 mai prochain nous connaîtrons le successeur de François Hollande. Les mois qui arrivent vont donc être intenses en matière de débats télévisés.
L’élection présidentielle est l’élection la plus importante en France, il apparaît donc comme essentiel, voire obligatoire, que chaque citoyen français puisse avoir accès à ces débats télévisés.
La loi de 2005 sur l’accessibilité numérique avait pour ambition et objectif de pouvoir rendre la parole accessible à tous, notamment pour les personnes sourdes et malentendantes. Douze ans plus tard, des améliorations sont toujours demandées.

Quelques chiffres :

  • 44,8 millions d’électeurs au 1er mars 2016
  • 6 millions de personnes sourdes et malentendantes recensées en France en 2016
  • 45 millions de personnes devant la télévision chaque jour en 2015
  • Toute la population française (soit 66 millions de personnes) est concernée par l’accessibilité aujourd’hui !

Rappelons également que 34 % des personnes sourdes sont inactives du fait de la restriction d’accès à l’emploi, aux loisirs et à l’isolement. L’accessibilité à l’information, et notamment aux débats télévisés en période électorale est donc essentielle pour ne pas accentuer ce sentiment d’isolement.
Les débats télévisés sont-ils actuellement accessibles à tous ? Nous avons donné la parole à Emmanuelle, sourde de naissance.*

Depuis quelle période suivez-vous les débats télévisés ?
"J'ai suivi pour la première fois les débats télévisés cette année, mais
dès 2012 le débat présidentiel de l’entre-deux-tours était sous-titré."

Avez-vous vu une évolution depuis 2012 ?
"En 2012 les
sous-titrages avaient un énorme décalage, c'était impossible à suivre ! Aujourd’hui, avec les primaires de droite et de gauche, je suis très mitigée. Certaines chaines jouent le jeu, quand d’autres ont encore un très mauvais sous-titrage. Parfois c’est seulement un mot sur deux qui s'affiche à l'écran, c'est carrément incompréhensible !
Ce qui m'inquiète pour les prochains débats télévisés c’est la qualité. N'étant pas au rendez-vous lors des primaires, j’ai peur qu’elle se détériore encore
plus."

Qu’attendez-vous des débats télévisés aujourd’hui ?
"J'attends que la qualité du
sous-titrage soit irréprochable et nous permette de suivre les débats comme tout le monde. Sans être parfait, un décalage de 10-15 secondes maximum nous permet de suivre correctement le débat.
J'attends également la présence de l'interprétariat en LSF. Les personnes sourdes utilisant la langue des Signes comme première langue sont exclues du débat politique depuis que la campagne a commencé. Il n'y a jamais eu de débats télévisés traduits en LSF !
Nous sommes 6 millions de sourds et malentendants en France. Il faut
l'accessibilité totale lors des débats télévisés pour que les personnes sourdes et malentendantes puissent suivre comme tout le monde et ensuite aller voter. Sans l'accessibilité, nous sommes exclus de notre devoir citoyen." 

La mobilisation de différents acteurs pour l’accessibilité des débats télévisés

Nous l’avons vu grâce à notre échange avec Emmanuelle, la question de l’accessibilité est aujourd’hui encore essentielle.
Afin de rendre les débats télévisés ouverts à tous, des
solutions se sont développées.

La solution Avamétrie : Avamétrie est une plateforme collaborative d’évaluation de l’accessibilité audiovisuelle. L’idée est donc de permettre à chaque téléspectateur de noter le sous-titrage proposé par les chaînes audiovisuelles françaises. Depuis le 24 mars 2016, Avamétrie a lancé son application mobile de sondage disponible sur GooglePlay et AppStore. La solution Avamétrie permet donc d’avoir un retour sur la qualité des sous titres proposés lors des débats télévisés.

Avis des spectateurs sur le sous-titrage dans l’audiovisuel français au 21 juillet 2016                   Avis des spectateurs sur le sous-titrage dans l’audiovisuel français au 21 juillet 2016

La solution Authôt : Nous sommes une start-up française spécialisée dans la retranscription automatique. Le sous-titrage fait donc également partie de nos attributions et missions courantes. Nous permettons en effet aux entreprises de répondre aux normes d'accessibilité numérique grâce au sous-titrage. Nous soutenons également des projets, comme celui de la Brèche TV.

Le projet la Brèche TV : La Brèche TV est une nouvelle émission de web-tv qui suivra l'élection présidentielle et les débats télévisés. Leur objectif est de faire participer le maximum de citoyens à la vraie discussion politique ! La Brèche TV est entourée de plusieurs acteurs, notamment Authôt pour le sous-titrage de ses émissions. Ces dernières sont disponibles sur YouTube.

tester l'application Authôt

*Propos recueillis via email puis enregistrés et retranscrits par l'équipe Authôt.

Authôt. Vous parlez. Nous écrivons.

Sources :

Avamétrie
FNSF.org
Huffingtonpost
Blog Authôt
La Brèche TV
YouTube

 
 

 

0.00 avg. rating (0% score) - 0 votes
Vous aimerez aussi
0 Partages
Tweetez
Partagez
Partagez