webleads-tracker

Ce que cache la post-production
Marketing: vidéo, sous-titrage et retranscription

Ce que cache la post-production

 

 

Ce que cache la post-production !

Aujourd’hui nous nous intéressons à une thématique bien plus technique et complexe qu’on ne pourrait le croire : la post-production. Etape audiovisuelle essentielle, elle recèle de nombreux éléments et sous-étapes à prendre en compte pour un rendu optimal. A la fois complexe et passionnante, la postproduction ne connaît pas de limites. Nous vous dévoilons ici les coulisses de la post-production audiovisuelle…
 

L’envers du décor de la post-production

 
La post-production se présente comme l’ensemble des opérations qui conduisent à la création d’une œuvre audio, visuelle, ou audiovisuelle. Cette phase clé qui suit la production mène à l’aboutissement final d’un projet.
 
Selon Wikipédia, le début des années 2000 a marqué un tournant vers « l’industrialisation des chaînes de postproduction numérique et la révolution des techniques cinématographiques qui vont entraîner une restructuration des métiers, des mœurs et du marché… Depuis l’avènement du numérique, la chaîne de postproduction est quasiment identique pour le cinéma et l’audiovisuel ». 
La post-production est la troisième étape, après la préproduction et le tournage. 
 

La post-production englobe l’ensemble des techniques de finalisation d’un produit filmique ou audiovisuel après le tournage :

 
Montage de l’image
Bruitage
Postsynchronisation
Montage son
Doublage
Mixage
Effets spéciaux…
 
Cela nécessite des compétences techniques, mais également créatives, organisationnelles…et requiert ainsi également différents corps de métiers. Certains experts seront notamment davantage focalisés sur l’audio, d’autres sur l’image…
 

La post-production s’inscrit dans toutes les étapes essentielles de la création d’un film, d’une œuvre audiovisuelle :

 
Ecriture (cahier des charges, synopsis, scénario)
Pré-production (recherches graphiques, storyboard, design décors et personnages)
Tournage et animation (animation de caméra, lumières, modélisation…)
Post-production (montage, effets spéciaux étalonnage)
Rendu final, export et diffusion (écrans de cinéma, web, sauvegardes…).
 

La post-production nécessite du matériel, des logiciels, des stations de montage, des cartes et interfaces d’acquisition, des serveurs de diffusion…

 
Selon retourverslecinema.com, la postproduction est une étape longue. Après le choix des rushs, une synchronisation sonore est aussi au programme. Ainsi le « montage est loin d’être la seule tâche, il faut aussi mixer. On réalise à ce moment-là les bruitages, le design sonore, la bande-originale, on peut réenregistrer des dialogues, ajouter une voix off »
 
Le traitement seul de l’image et du son ne suffit pas. Il faut veiller au montage, à l’habillage, à l’étalonnage (harmonisation de l’ambiance), aux incrustations et voire au sous-titrage.
 
Lors de cette étape cruciale qu’est le montage, il faut assembler des plans tournés de manière non chronologique, tournés en plusieurs prises, avec notamment des versions différentes d’un même plan. C’est ce que l’on nomme les rushs. C’est une étape complexe
Ainsi, de nombreuses productions audiovisuelles travaillent avec Authôt pour la prestation de retranscription avec des relectures humaines « time codées ».
En effet, ces productions ont des heures et des heures de vidéos à retranscrire et ils ont besoin des repères temporels pour leur montage vidéo.
 
Grâce au système de retranscription automatique d’Authôt, ils envoient leurs enregistrements audio ou vidéo et obtiennent ensuite facilement la transcription en texte. Les productions audiovisuelles gagnent ainsi du temps sur leur réelle expertise de post-production
 

La post-production et le sous-titrage

 
Le sous-titrage est une partie particulière de la post-production
 
Selon apprendre-le-cinema.fr, le sous-titrage est une manière de « traduire les paroles et les inscriptions d’un film ou d’un programme diffusé à l’écran. Il est le fruit de la collaboration entre un traducteur et un laboratoire de post-production ».
 
Il existe ainsi plusieurs formats pour le sous-titrage : .srt, .stl, .txt, .rtf, .xml, .asc, .scc et le .mxf. Certains formats transmettent simplement le texte tandis que d’autres comportent des informations de closed captionning, soit du sous-titrage télétexte pour les personnes sourdes et malentendantes.
 

Les différentes étapes dans le processus de création de sous-titres :

 
Repérage
Synchronisation 
Simulation
Correction
 
Chez Authôt, nous créons le sous-titrage grâce à la technologie de reconnaissance automatique de la parole. Puis nous relisons et corrigeons la retranscription sur l’application. Nous l’exportons ensuite au format sous-titre (.srt /.vtt). 
 

Nous proposons la prestation complète

 
Synchronisation : calibrage manuel du sous-titre sur l’audio de la vidéo. 
Traduction dans la langue souhaitée. 
Incrustation des sous-titres sur la vidéo.
 
De A à Z nous veillons à un rendu optimal et professionnel pour la post-production et notamment l’étape clé et complexe du sous-titrage.
 

L’expertise de la production audiovisuelle

 
Il existe plusieurs solutions pour sous-titrer des vidéos mais l’ensemble de la post-production cachant de nombreux points clés, il est important de faire appel à des professionnels
 
La technologie de retranscription Authôt permet d’optimiser le temps de traitement des sous-titres. Ce logiciel de reconnaissance vocale permet de retranscrire automatiquement l’audio de la vidéo en texte avec des repères temporels.
 
Sur l’application Authôt, les utilisateurs peuvent relire et corriger les sous-titres si besoin. Le fichier texte peut ensuite être correctement et directement intégré à la vidéo. 
A la fin du processus, la vidéo devient accessible. La technologie et la post-production d’Authôt s’inscrit ainsi complètement en faveur de l’accessibilité numérique.
 
La production et la post-production audiovisuelle est un ensemble de métiers. Cela ne se fait pas au hasard. Chez Authôt, nous avons des technologies innovantes, automatiques, ainsi que tout un ensemble d’experts dédiés.
 
Nos services de sous-titrage décrits précédemment (synchronisation, incrustation, traduction) sont personnalisables pour chaque projet et requête.
 
En somme, la post-production est loin d’être une partie rapide lorsqu’on ne connaît pas les ficelles du métier. Pour un suivi professionnel pas à pas de vos œuvres, réalisations audiovisuelles, n’hésitez pas à contacter les équipes d’Authôt. Nos experts sauront faire les choix adaptés pour vos productions. 

 

tester l'application Authôt

Authôt. Vous parlez. Nous écrivons.

 

 

5.00 avg. rating (97% score) - 1 vote
Vous aimerez aussi
618 Partages
Tweetez
Partagez
Partagez