webleads-tracker

Retour VoiceTech Paris 2019 : l'événement dédié aux technologies vocales
Authôt news: événements et offres commerciales

Retour VoiceTech Paris 2019 : l’événement dédié aux technologies vocales

VoiceTechParis

 

Nous étions présents en novembre 2019, à VoiceTech Paris, le premier événement dédié aux technologies vocales en France. En deux jours, nous avons échangé avec nos pairs autour des enjeux et des cas d’usage associés aux technologies vocales en entreprise. Et surtout nous avons animé un atelier pour faire découvrir notre technologie de Transcription En Direct Ce qui est un gain de temps considérable pour transcrire et traduire en direct des vidéos, des conférences, des cours… ! Voici ce que l’on retient de la première édition du VoiceTech Paris 2019 !

Etat des lieux de l’utilisation des technologies vocales en France

En ouverture de VoiceTech Paris 2019, Philippe Daly General Manager à Alexa Skills & Voice Service a déclaré que l’arrivée de « la voix est au moins aussi fracassante et impactante que le mobile ». En effet, il a justifié ces propos par le fait que des milliards de requêtes sont désormais formulées chaque jour par la voix. L’usage est déjà installé. Surtout aux Etats-Unis avec de nombreuses initiatives de la part du géant Amazon.

En France, bien qu’intégrée notamment dans la Freebox Delta et le récent Djingo d’Orange, les recherches et commandes vocales ont encore du chemin à faire. Encore plus que dans d’autres pays dans le Monde. En fait, l’usage des enceintes connectées reste encore de l’ordre du divertissement pour les Français. Ils les utilisent principalement pour diffuser de la musique.

« L’accueil est positif […] Les usages se raffineront au fur et à mesure » a assuré Philippe Daly.

Du côté des « skills » commande, fonction vocale des assistants vocaux en France, on observe des objectifs et types d’utilisation très différents. Par exemple, il existe « Oui.SNCF ». C’est une agence de voyages en ligne avec l’instauration d’un robot conversationnel (chatbox) appelé le Oui Bot. Son objectif est d’améliorer le parcours client. Concrètement pour Amazon, l’émergence de la puissance en France de la reconnaissance et des commandes vocales est stratégique. Surtout pour le secteur du retail. En effet, toujours selon Daly, avec « Monoprix et Boulanger, nous avons désormais la possibilité de collaborer ». Alors qu’ils percevaient le e-commerce comme une menace directe, passer commande chez eux depuis les enceintes connectées les pousse désormais à entamer le dialogue et envisager les commandes vocales.

Notre présence et retour direct sur VoiceTech Paris 2019

Retour VoiceTech Paris 2019

Lors de cette première édition du VoiceTech Paris, nous avons animé un atelier devant plus d’une trentaine de personnes. L’objectif principal de l’atelier était de donner toutes les clés afin que les utilisateurs puissent être autonomes dans l’utilisation de notre technologie Authôt Live. Une innovation pour transcrire et traduire En Direct ! Nous avons ainsi présenté à l’assistance les avantages de notre solution, ainsi que les subtilités techniques. En plus de l’interface dédiée aux “conférenciers”, nous leur avons montré la partie “spectateur” afin de leur faire une visite complète d’Authôt Live. En parallèle, notre partenaire Opsomai a fait une conférence très intéressante. Un retour d’expérience sur l’implémentation de l’application Authôt et de nos services. L’accent était mis sur la problématique rencontrée par notre partenaire : comment indexer ses vidéos grâce à la transcription. Nous vous en avions justement parlé récemment dans cet article !

Retour VoiceTech Paris 2019

En plus de l’atelier, de la conférence, nous avions bien évidemment un stand à VoiceTech Paris 2019. Nous y avons présenté notre entreprise et nos solutions. L’application Authôt, et pour ceux qui le souhaitaient, une démonstration plus approfondie et personnalisée d’Authôt Live.

Retour VoiceTech Paris 2019

Enfin, les visiteurs avaient l’opportunité de participer à un tirage au sort pour gagner un enregistreur Nagra. Le tirage au sort a été effectué en Live sur Facebook. Il était transcrit en direct, bien entendu !

VoiceTech Paris 2019 : bonnes pratiques et enseignement sur l’utilisation des technologies vocales

En France, l’utilisation de la voix comme canal web, de vente n’en est encore qu’à des balbutiements. En termes d’expérience client, nous ne savons pas encore si les interactions vocales vont se généraliser, si elles ne seront utilisées que par certaines niches et/ou si cela ne restera qu’une tendance éphémère.

Néanmoins, en termes d’émergence, il est certain que les technologies vocales se sont rapidement installées dans les usages. Le chiffre clé qui annonce que plus de 50% des recherches en 2020 seront faîtes vocalement, montre bien qu’il ne s’agit pas que d’une simple tendance. Plutôt de changements d’habitudes de la part des utilisateurs.

Vous êtes une entreprise et vous souhaitez vous lancer ou investir dans les technologies liées à la parole, voici six bonnes pratiques.

Humaniser la voix

Premièrement, il faut savoir conserver l’humanité de la voix humaine. En effet, rendre la voix « automatisée » plus humaine, améliorera son acceptation par les utilisateurs. Des entreprises comme CACF ou BNP Paribas ont grandement investi dans la création de voix de synthèse. Elles permettent de répondre à différents besoins. Cette voix, après un travail fastidieux cinq jours de travail et près de 6000 phrases prononcées sont nécessaires pour créer une base vocale pourra répondre presque en temps réel aux requêtes des utilisateurs.

Créer une voix de synthèse la plus humanisée possible répond à une affection humaine majeure : l’empathie. Les voix de synthèse que l’on entend sur Alexa, Siri ou Google assistant manquent d’humanité. Elles restent de part leur nature, superficielles.

Tester et améliorer l’expérience utilisateur

Ensuite, dans cette optique, pour renforcer l’expérience utilisateur pour les interfaces et applications vocales, il est important d’être patient ! De tester et de tester encore ! Plusieurs acteurs du secteur ont insisté sur cet aspect. Nous vous recommandons ainsi de tester votre service auprès d’un panel et de l’améliorer. Jusqu’à ce qu’il soit suffisamment satisfaisant, avant de l’ouvrir à un public plus large !

 Être homogène vocalement parlant

En fait, en termes d’ergonomie et d’expérience utilisateur quant à l’utilisation de services vocaux, il faut chercher l’homogénéité. C’est-à-dire qu’il faut que la voix utilisée soit toujours la même. CACF et BPN ont été parmi ceux à souligner cette idée. Aujourd’hui, dans les services de grandes entreprises, on peut aisément créer de la voix. Le problème c’est que ces voix sont souvent disparates, sans soucis d’homogénéité. Elles doivent respecter une ligne conductrice, une identité de marque. Les voix de synthèse permettent de bénéficier d’un référentiel unique. Ce qui explique une amélioration globale de l’expérience client pour ceux habitués des grandes marques sur le sujet.

Analyser les données vocales

Un autre conseil que l’on retire de VoiceTech Paris 2019 est de ne pas oublier même face à du DATA immatériel de mesurer, d’analyser. Par exemple, Butagaz a démontré avec une démo d’un nouveau service vocal qu’il est primordial d’analyser les interactions vocales afin de les améliorer. En effet, l’intégration et les réflexions autour de l’audio, de la voix, du vocal doivent être appréhendés à partir de l’étude des comportements humains. La technologie doit rester au service des habitudes, des comportements, des demandes humaines. La technologie ne doit pas constituer un simple apport mais bien formaliser des réponses. En ce sens, Omar Ben Abdelaziz chef de projet chez Faurecia a montré comment la voix pouvait être utilisée pour simplifier la vie des conducteurs, tout en ne négligeant pas les enjeux d’un environnement grandeur nature.

La Voix : une simplification pour des interactions complexes

Enfin, il faut comprendre qu’étant donné le large éventail possible des usages vocaux, il y a encore beaucoup d’innovations et d’améliorations à envisager. En revanche, ce qui est certain c’est que la voix permet de simplifier des parcours utilisateurs et des systèmes d’interactions complexes. En effet, en réduisant des commandes à quelques mots, cela permet à l’utilisateur de réaliser plusieurs opérations souvent emboîtées les unes aux autres.

Nous avons retiré beaucoup d’idées et de pistes à la suite de VoiceTech Paris 2019 concernant l’avenir et les pratiques à adopter pour les technologies vocales. Tous secteurs d’activités confondus. Nous espérons également que notre atelier vous a plu! Nous vous donnons rendez-vous pour la prochaine édition !

tester l'application Authôt

Authôt. Vous parlez. Nous écrivons.

5.00 avg. rating (98% score) - 1 vote
Vous aimerez aussi
22 Partages
Tweetez
Partagez
Partagez