webleads-tracker

Les certifications linguistiques : l'espagnol
Accessibilité et législation

Les certifications linguistiques : l’espagnol

 

Après un état des lieux général des certifications en langues existantes et un focus sur les certifications pour l’anglais, nous nous intéressons aujourd’hui à la langue espagnole. Comme pour l’anglais, l’espagnol est une langue très utilisée à l’échelle mondiale. Il peut donc être très intéressant pour un étudiant, un professionnel de vérifier son niveau en espagnol, de le faire certifier. A travers différents tests, l’apprenant peut contrôler ses compétences en lecture, écriture, compréhension, expression orale. En tant que professionnels en traduction, c’est un sujet important pour Authôt. Voici donc un tour d’horizon pour l’espagnol.

tour d’horizon pour l’espagnol.

Les certifications existantes en espagnol

Tout d’abord, il faut savoir que dans le cas des certifications en langues étrangères ici les certifications en espagnol il y a les certifications qui sont officiellement reconnues par le Conseil de l’Europe et celles qui bénéficient d’une reconnaissance plus internationale.

Voici les principales certifications en espagnol :

  • DELE diplômes d’espagnol
  • SIELE certification du service international d’évaluation de la langue espagnole
  • Certification CLES certificat de compétences en langues de l’enseignement supérieur

Pour la langue vivante qui nous intéresse, l’Instituto Cervantes est une référence pour certifier son niveau en espagnol. En effet, en plus de l’enseignement, en espagnol, dispensé par l’institut, vous pouvez à l’international évaluer vos connaissances et obtenir des certifications dans l’apprentissage de cette langue.

L’institut Cervantes certifie officiellement le niveau d’espagnol de tout un chacun. Cet organisme s’occupe des examens officiels les plus prestigieux à l’échelle internationale. Aussi bien le DELE, que le SIELE.

Le DELE

Le Ministère de l’Education espagnol et la Formation Professionnelle remettent les diplômes d’espagnol DELE. Les offres d’examens vont du niveau A1 jusqu’au C2 selon le Cadre européen commun de référence pour les langues (CECRL).

Chaque examen comporte quatre épreuves écrites. L’examen a lieu dans un centre d’examen et en sessions fixées chaque année par l’Instituto Cervantes. Il faut trois mois aux candidats pour obtenir leurs résultats. Les candidats ont une certification officielle de notes en ligne et reçoivent ensuite un diplôme officiel imprimé par l’Imprimerie Nationale espagnole.

L’avantage majeur des DELE est que ce type de diplôme est reconnu partout à l’international et est valable à vie.

Le SIELE

Le SIELE certifie la maîtrise de l’espagnol comme seconde langue, langue étrangère mais aussi comme langue maternelle.

Selon lyon.cervantes.es, il a été « créé et validé par l’Instituto Cervantes IC, l’Université Nationale Autonome du Mexique UNAM -, l’Université de Salamanque USAL- et l’Université de Buenos Aires UBA. Il garantit la forte présence de diverses variétés linguistiques de l’espagnol ».

Le SIELE permet également de certifier son niveau en espagnol avec un examen complet ou bien uniquement pour certaines compétences de la langue.

L’examen se déroule entièrement en ligne. Le candidat s’inscrit pour l’examen et le passe à la date et au créneau horaire choisi.

Dans un délai de trois semaines, le candidat au SIELE obtient ses résultats. Il peut imprimer sa certification sous forme de rapport. Cette certification en langues en espagnol est valide pour une durée de cinq ans.

Les diplômes en espagnol en détail

Les diplômes en espagnol en détail

Concrètement, pour le DELE, il y a six diplômes pour six niveaux. Ceux correspondant aux niveaux de référence du Cadre Européen Commun de Référence pour les langues CECRL. Les diplômes s’inscrivent dans trois niveaux de catégories :

  • Élémentaire : DELE A1 et A2
  • Indépendant : DELE B1 et B2
  • Expérimenté : DELE C1 et C2

La durée de chacun des tests est différente selon le niveau du candidat. Au début, la compréhension, l’expression écrite et orale sont testés . Ensuite, s’ajoutent la grammaire, le vocabulaire, l’habilité, les usages de la langue.

Afin d’obtenir le précieux sésame du DELE, il faut que le candidat obtienne un score minimal de 33 points pour chaque groupe de compétences. Pour l’ensemble de ces tests en langue espagnole, le score maximal est de 100 points.

En ce qui concerne les frais d’examen, ils fluctuent selon le pays et le type de diplôme. Ils oscillent entre 88 et 160€ en France. En outre, sachez qu’il y a plus de 700 centres d’examens dans tout l’hexagone.

Autres examens en espagnol

Par ailleurs, selon aprilinternational.com, il existe d’autres tests, certifications pour attester de son niveau, de ses compétences et de ses connaissances en espagnol.

Le test ELYTE pour évaluation linguistique et de techniques d’entreprises a été créé par la Chambre Officielle de Commerce d’Espagne en France COCEF. Ce type de test « valide un niveau d’espagnol économique, commercial et juridique. Ce test coûte 95 euros et le score global maximal est de 990 points ». ELYTE dure trois heures, avec 20 questions de compréhension écrite, 50 questions de vocabulaire professionnel, 30 questions de grammaire active et 50 questions de compréhension orale.

Le BULATS pour Business Language Testing Services s’utilise dans le monde entier. Aussi bien pour des particuliers que pour des entreprises. Le BULATS atteste d’un bon niveau en espagnol des affaires. Le candidat a un score qui est de maximum 100 points. Cet examen s’élève à 60 euros. Ce test dure 1h50 et se décompose en deux parties : compréhension orale, compréhension écrite et connaissances de la langue espagnole. Il peut s’effectuer en ligne ou en présentiel .

De plus, la COCEF propose trois autres certifications d’espagnol en commercial : le Certificat d’Espagnol Commercial, le Diplôme Supérieur d’Espagnol Commercial et le Diplôme de Traduction Commerciale.

Chacune de ces certifications est à 95 euros. Elles sont pour les personnes qui souhaitent travailler dans des entreprises ayant des relations commerciales avec l’Espagne et ou les pays d’Amérique Latine.

Pourquoi l’espagnol ?

Certifier son niveau en espagno

Certifier son niveau en espagnol peut être très utile pour plusieurs raisons, objectifs. Par exemple, faire une année d’études dans une université espagnole, faire un stage et ou un job étudiant en Amérique Latine ou en Espagne, travailler dans une entreprise qui demande un niveau professionnel pour cette langue… Ce type de projet requiert une bonne maîtrise de la langue espagnole. En outre, pour certaines situations, il est juste indispensable d’avoir une certification, un diplôme qui atteste de son niveau en espagnol.

Nous espérons que cet article vous aura permis d’y voir plus clair concernant les différentes certifications pour vérifier son niveau en espagnol. En outre, si ce n’est toujours pas fait, cela devrait vous motiver à améliorer vos compétences en espagnol qui est une très belle langue vivante ! Si vous souhaitez bénéficier de nos expertises en traduction, n’hésitez pas à nous contacter !

tester l'application Authôt

Authôt. Vous parlez. Nous écrivons.

0.00 avg. rating (0% score) - 0 votes
Vous aimerez aussi
14 Partages
Tweetez
Partagez
Partagez