Accessibilité et législation

Look to Speak : l’application qui permet de communiquer avec ses yeux

Look to Speak : l’application de Google qui permet de communiquer avec ses yeux

 

Les progrès ne manquent pas autour de l’intelligence artificielle. Nous vous avions présenté récemment un bilan 2020 concernant Authôt Live, ainsi que SoundFilter, qui permet d’extraire des sons à partir d’un fichier audio. Afin de répondre à certains besoins en termes d’accessibilité numérique, Google a développé Look to Speak, une application qui permet à son utilisateur de communiquer avec ses yeux.

Google et l’accessibilité numérique

C’est une nouvelle qui nous vient de Presse-Citron et de différents médias : Google vient de lancer une application qui permet aux personnes notamment pour celles en situation de handicap de communiquer avec les yeux.

En effet, en novembre 2020, Google a lancé une nouvelle application d’accessibilité : « Look to Speak ». Celle-ci est disponible sur Android. Elle permet aux personnes de communiquer en utilisant leurs yeux, leur regard.

En fait, Google œuvre depuis plusieurs années pour inclure des fonctionnalités d’accessibilité dans son écosystème. Avec cette application, le géant du web poursuit son chemin. Il essaie de répondre à la problématique suivante : “comment communiquer avec des personnes qui ne peuvent ni parler ni utiliser leurs mains” ?

Selon play.google.com, Look to Speak se présente comme une « application Android de Experiments with Google. Elle permet aux gens d’utiliser leurs yeux pour sélectionner des phrases pré-écrites et les faire parler à haute voix ».

Ce qui signifie que l’utilisateur peut partager, via l’haut parleur de son smartphone, les phrases proposées. Une telle application permet ainsi à ces personnes de mieux communiquer, de créer du lien avec les personnes qui les entourent. En outre, de se simplifier un peu la vie, d’accéder à certains contenus supplémentaires… !

Comment fonctionne Look to Speak

L’application de Google utilise l’intelligence artificielle pour détecter le regard de la personne. Afin de choisir parmi les phrases proposées par le système, l’utilisateur peut regarder dans trois directions : vers la gauche, vers la droite ou vers le haut.

En fait, Google s’est inspiré de dispositifs permettant d’effectuer certaines actions grâce au regard. Néanmoins, accessible directement depuis sur son smartphone Android, cette application est plus pratique dans certaines situations.

C’est la caméra du smartphone qui analyse le regard…Pour peaufiner Look to Speak, les ingénieurs de Google se sont appuyés sur l’IA et le « Machine Learning ». En outre, il est important de noter que la sensibilité du suivi du regard peut être paramétrée. Ceci afin de s’adapter à chaque utilisateur et à son handicap.

Look to Speak : une application répondant à plusieurs besoins d’accessibilité

Look to Speak répond à différentes situations communicationnelles

En effet, afin de développer cette application, Google a rencontré Sarah Ezekiel, une artiste ayant été diagnostiquée de la maladie du motoneurone en 2000, et son orthophoniste Richard Cave.

Selon Santé Publique France, les maladies du motoneurone des maladies neurodégénératives rares sont « caractérisées par une perte progressive des neurones moteurs entraînant des troubles de la motricité et une paralysie progressive ».

Ce qui signifie que Sarah Ezekiel a des troubles moteurs, mais aussi des troubles de la parole. Et à l’échelle de la planète, elle est loin d’être la seule dans ce cas ! Cela concerne des millions de personnes !

Et cette application de Google permet donc de répondre à ce double besoin.

Look to Speak répond à différentes situations communicationnelles

Selon l’entreprise Mountain View, en 2020 Sarah Ezekiel a donc avec son orthophoniste Richard Cave, rencontré « un petit groupe de Google explorant comment l’apprentissage automatique sur des appareils plus petits pourrait rendre la technologie de communication oculaire plus accessible à un plus grand nombre de personnes ».

C’est cette rencontre et cette réflexion à partir de besoins concrets qui a donné lieu à la naissance de Look to Speak.

Selon Siècle digital, l’équipe du projet chez Google précise bien que « les phrases peuvent être personnalisées afin de permettre aux utilisateurs de partager leur véritable voix et non celle d’un robot ».

De plus, toutes les données de l’application restent privées.

Selon Richard Cave, le champ d’application de Look to Speak aide non seulement des personnes ayant des troubles de la parole, mais qui plus est cette « application peut s’avérer très utile dans des environnements d’autres dispositifs d’accessibilité ne sont pas disponibles ».

Par exemple dans des situations d’urgence ou dans les transports en commun. Cependant, d’autres types d’usages sont encore à envisager.

Comme l’exprime Cave, « À présent, les conversations peuvent plus facilement avoir lieu auparavant il y avait peut-être trop de silence. Je suis heureux que les personnes souffrant de troubles aient enfin une solution pour s’exprimer ».

Authôt : des solutions pour transformer les audios en textes

Il est important de coupler ce type d’applications et d’outils de Google avec des outils comme le nôtre.

Concrètement, nous œuvrons nous aussi en termes d’accessibilité avec nos services de sous-titrage et de reconnaissance automatique de la parole. Nous apportons des solutions pour transformer vos contenus audios, vos discours, vos messages oraux en textes. En effet, en tant qu’experts de « Speech To Text », nous avons tout à fait conscience des difficultés, des enjeux, des bénéfices et des opportunités liées à l’intelligence artificielle. De plus, à ceux autour de la reconnaissance automatique de la parole ou de d’autres sens.

Pour répondre à ces différents besoins, nous proposons ainsi aujourd’hui plusieurs solutions :

  • Authôt APP : qui effectue le travail directement, via l’envoie de fichiers ;
  • Authôt Live : qui effectue cette conversion même durant un Live, un événement en Direct ;
  • Notre service de sous-titrage : avec synchronisation, incrustation et traduction aussi si besoin.

Communiquer par le toucher, la voix ou le regard doit aujourd’hui pouvoir clairement s’intégrer avec les outils et solutions technologiques actuelles.

Nous espérons que cet article sur “Look to Speak”, vous aura été instructif. Les innovations, outils autour des utilisations de l’intelligence artificielle notamment dans la reconnaissance automatique de la parole ne cessent de se développer. Pour bénéficier de notre expertise, n’hésitez pas à nous contacter dès à présent !

tester l'application Authôt

Authôt. Vous parlez. Nous écrivons.

0.00 avg. rating (0% score) - 0 votes
Vous aimerez aussi
8 Partages
Tweetez
Partagez
Partagez