Avancées technologiques

Rendre les livres accessibles : éditeurs et professionnels se mobilisent

Rendre les livres accessibles : éditeurs et professionnels se mobilisent

 

Chez Authôt, nous accordons une grande importance à l’accessibilité numérique, sous toutes ses formes. Que cela soit en termes de transcription et de sous-titrage, d’audiodescription Nous répondons présent en ligne et via certains partenariats comme avec Paris Web en 2020. Cependant, il y a encore des efforts à effectuer en termes d’accessibilité, à tous les niveaux. Pour tous types de contenus, pas uniquement en ligne. C’est pourquoi, nous avons choisi ici de nous pencher davantage sur l’accessibilité des livres. Quelles sont les recommandations et les obligations pour les éditeurs ? Sur quels points doit-on travailler pour rendre les livres et leurs contenus accessibles ? Éditeurs et professionnels se mobilisent.

Des progrès en faveur de l’Accessibilité des livres : de l’adaptation à l’inclusif

L’accessibilité des livres est une thématique qui évolue de plus en plus.

En quelques mots, selon institutions.ville-geneve.ch, rendre un livre « accessible aux personnes empêchées de lire, ce n’est plus simplement proposer un livre en braille ». En effet, dyslexie, handicaps moteurs, auditifs, visuels, cognitifs… Chaque pathologie doit être prise en compte. Les professionnels de l’édition se mobilisent dans ce sens. Toute la chaîne du livre doit être repensée, adaptée.

Cet objectif d’adaptation systématique se nomme l’édition inclusive. Ce terme est différent de l’« édition adaptée », consistant à adapter certains contenus face à certains besoins, pathologies particulières. L’édition adaptée est partielle. Elle comprend les formats de livres suivants :

  • braille ;
  • audio ;
  • à grands caractères.

L’écriture adaptée n’est accessible que via des plateformes dédiées. En outre, ce type d’écriture demande beaucoup de temps d’adaptation. A contrario, l’écriture et l’édition inclusive sont globales. Elles n’auront qu’à être suivies en parallèle des circuits de distribution classiques.

Attention, le recours à l’édition inclusive fonctionne très bien pour des livres encore relativement « simples », comme des romans.

tester l'application Authôt

L’accessibilité des livres : un besoin plus large qu’il n’y paraît

En réalité, l’accessibilité des livres répond à un besoin plus large qu’il n’y paraît. Cela ne doit pas se traduire uniquement par de l’adaptation partielle et de l’inclusion uniquement pour des romans. En fait, face à différents handicaps mais aussi à certaines incapacités dues à un âge avancé, le comité de pilotage qui doit surveiller cette mise en place est diversifié. L’accessibilité doit répondre à des limites aussi bien temporaires que permanentes.

Ainsi, le comité a adopté une stratégie composée d’une dizaine de pistes à suivre pour tendre à cette accessibilité :

  1. Généraliser l’adoption de livres numériques accessibles et le format epub3.
  2. Élargir la prise en compte des standards techniques.
  3. Sensibiliser et former les professionnels de l’édition aux enjeux des publications numériques.
  4. Intégrer l’accessibilité dans les flux de production.
  5. Certifier les livres accessibles.
  6. Assurer l’accessibilité des plateforme de vente et de prêt de livres numérique
  7. Assurer la complémentarité des offres.
  8. Permettre la prise en charge de livres numériques accessibles par des outils de lecture grand public.
  9. Conforter les bibliothèques dans leur rôle d’accompagnement vers cette accessibilité.
  10. Faciliter et accompagner la lecture numérique

Une réglementation européenne en faveur de l’Accessibilité des livres

Une réglementation européenne en faveur de l’Accessibilité des livres

De ce fait, selon actualitte.com, l’« Acte législatif européen sur l’accessibilité, voté en mars 2019, veut rendre prochainement obligatoires un certain nombre de points garantissant l’accessibilité aux livres ». En fait, cet acte doit entrer en vigueur en 2025. Néanmoins, les professionnels de l’édition se préparent déjà.

Concrètement, le Syndicat national de l’édition SNE met à disposition aujourd’hui un document qui synthétise le cadre législatif français actuel en la matière. Ce document mentionne également les différentes obligations des éditeurs pour l’accessibilité des livres publiés.

En fait, les associations qui représentent les personnes en situation de handicap et les différents acteurs de la chaîne du livre se sont réunis. Ces réunions avaient pour objectifs de définir les contours de cet acte et de sa mise en œuvre.

Le but principal est donc d’arriver petit à petit à une production de livres qui seraient en soi accessibles. Des livres qui, une fois produits, n’auraient plus trop besoin d’adaptation.

Attention, il y aura peut-être encore des exceptions ! En effet, par exemple, cette réglementation prévoit des possibilités plus souples pour des livres spécifiques. Par exemple, les bandes dessinées, les livres d’art, les livres jeunesse.

Accessibilité des livres et numérique à l’échelle européenne

Comme le précise également le labodeledition, cette « obligation légale européenne […] va obliger certains acteurs privés de l’édition à rendre accessible certains produits et services numériques aux personnes handicapées ».

Concrètement, attention, pour le moment cette direction ne s’applique que directement aux produits et services numériques et non pas aux produits physiques que sont les livres papiers !

Néanmoins, étant donné l’ampleur que prend aujourd’hui le numérique quant aux contenus, aux livres. C’est déjà un grand bond en avant ! En effet, c’est une belle dynamique d’accessibilité à l’échelle européenne, surtout dans le milieu de l’édition car cela va permettre d’encadrer maintes entreprises privées.

En plus de s’adresser à un large panel de personnes des personnes en situation de handicap mais aussi des personnes ayant des difficultés de lecture et de vision en général -, cette directive s’applique à divers produits et services.

Accessibilité des livres et numérique à l’échelle européenne

Une chaîne de fabrication et de distribution qui doit se reconfigurer

En effet, cela va encadrer les livres numériques, les logiciels spécialisés et les liseuses numériques.

Tous vont devoir concevoir de manière accessible. Fabricants, distributeurs seront obligés de proposer des produits accessibles. En outre, les services des éditeurs devront également être naturellement accessibles.

Et comme cet acte législatif n’impose pas de solutions, chacun pourra innover. Le but à l’échelle européenne pour les gouvernements est d’encourager les entreprises à utiliser les nouvelles technologies afin d’accroître l’Accessibilité et ce, notamment pour les livres.

A l’horizon du 28 juin 2025, les professionnels en accessibilité et de l’édition devront se mobiliser afin de définir et réaliser des solutions communes.

Nous espérons que cet article concernant la mobilisation des pays européens, des professionnels en accessibilité, des éditeurs pour rendre les livres accessibles vous plaira. Il y a encore maints progrès à faire en termes d’accessibilité et d’accessibilité numérique et nous les surveillons de près. Pour bénéficier des services d’Authôt pour vos contenus, n’hésitez pas à nous contacter !

 

Découvrir Authôt Live

Authôt. Vous parlez. Nous écrivons.

0.00 avg. rating (0% score) - 0 votes
Vous aimerez aussi
133 Partages
Tweetez
Partagez
Partagez