Avancées technologiques

IA mal entraînée : conséquences pour les entreprises et usagers

Robot IA

 

L’intelligence artificielle ou IA est un concept fondamental pour nous car notre système de reconnaissance automatique de la parole repose en grande partie dessus. De plus, de nos jours l’intelligence artificielle est présente dans tous les domaines, c’est pourquoi il est crucial de surveiller ses développements, usages, évolutions. Récemment, nous vous avions présenté la réglementation, le cadre juridique désormais en vigueur pour l’IA en France. Aujourd’hui, dans ce nouvel article, nous mettons davantage l’accent sur les risques d’une IA mal entraînée… En effet, cette technologie requiert de l’expertise et les conséquences d’un mauvais système peuvent être fatales. Une IA mal entraînée a clairement des conséquences néfastes pour les entreprises et pour les usagers.

Découvrir Authôt Live

IA : origine et fondamentaux 

Pour commencer, il faut bien comprendre qu’aujourd’hui l’efficacité de l’intelligence artificielle n’est plus à prouver ! Que ce soit en santé, en domotique, en écriture, en traduction, toutes les entreprises ont compris l’intérêt de l’IA et l’utilisent dans leurs outils, leurs développements. Néanmoins, il est également essentiel aujourd’hui de revenir à l’origine du processus et de prendre du recul. En effet, une IA mal prise en compte au départ et mal entraînée ensuite, aura des répercussions considérables. Pour ce faire, revenons brièvement sur la définition, l’origine de l’intelligence artificielle… Selon futura-sciences.com, « l’intelligence artificielle IA ou AI en anglais pour Artificial Intelligence consiste à mettre en œuvre un certain nombre de techniques visant à permettre aux machines d’imiter une forme d’intelligence réelle ». Cette définition est intéressante car elle souligne bien déjà l’importance d’entraînement dans cette imitation de l’intelligence humaine réelle. 

En fait, le concept naît dans les années 50 avec le mathématicien Alan Turing qui soulève la problématique d’apporter une forme d’intelligence aux machinesAujourd’hui, les limites sont sans cesse repoussées par les géants du web, de l’informatique, par les scientifiques. Concrètement, derrière le terme d’intelligence artificielle, il y a des sous-catégories, notamment le machine learning

En effet, la technologie du machine learning permet de stocker une importante quantité de données dans un « cerveau virtuel ». Et ce stockage, ce bon apprentissage demande du temps ! 

Les conséquences d’une IA mal entraînée 

Téléphone Intelligence artificielle

A présent que l’on comprend davantage les contours de l’IA, nous pouvons nous pencher sur ce que représente, ce que veut dire une IA mal entraînée. Effectivement, un système, une entreprise qui repose sur une intelligence artificielle biaisée, mauvaise, est un vrai problème. Les conséquences sont multiples et risquées. Ainsi, selon siecledigital.fr, une intelligence artificielle « mal entraînée peut créer des discriminations préjudiciables aux entreprises, les rendant moins compétitives » et bien plus ! Les conséquences sont aussi néfastes pour ceux qui s’en servent ensuite au quotidien, les usagers, le grand public. 

En fait, il faut savoir que de plus en plus d’entreprises s’appuient sur l’IA pour développer leur stratégie de communication, commerciale, gagner du temps pour comprendre et anticiper les besoins de leurs différents clients. En 2021, 90 % des entreprises considèrent que l’IA représente une opportunité pour leur business. En outre, selon NewVantage, « 91% des entreprises leaders réalisent des investissements dans l’intelligence artificielle ». 

Si a priori cela semble être une bonne idée, il faut faire attention. Les intelligences artificielles ne sont pas infaillibles et les algorithmes changent régulièrement. 

De plus, les bases de données elles-mêmes peuvent être erronées. Elles peuvent donc être sources d’importantes erreurs pour les entreprises. Chaque étape compte donc dans l’entraînement, l’apprentissage par les IA. 

tester l'application Authôt

Les dangers d’une mauvaise IA 

Comme l’exprime futura-sciences.com, l’IA est un « fantastique outil quand il est au service de la santé, la technologie ou l’astrophysique… Mais dans de mauvaises mains, elle peut aussi servir à de la désinformation », de mauvaises pratiques professionnelles etc. 

De ce fait, il existe des erreurs, des menaces plus ou moins importantes concernant les IA. En voici quelques-unes : 

  • Écrire de fausses critiques, de fausses informations ; 
  • Détourner des systèmes de reconnaissance faciale ; 
  • Déjouer la collecte de données par l’IA pour effacer des preuves… 

Sans entrer dans les menaces criminelles, en milieu professionnel, dans la vente, les risques en termes de communication, d’e-réputation, de fraudes sont de plus en plus nombreux. Il est fondamental de bien utiliser, mettre en place une IA dès le départ car les mauvais exemples, applications se multiplient.   

Plusieurs exemples d’IA faussées et inquiétantes 

Intelligence artificielle

Plusieurs exemples illustrent les conséquences d’IA mal entraînées. En effet, dans différents secteurs, le dommage est bien présent. Dans ces entreprises, les IA sont faussées et donc inquiétantes… Et cela touche tout le monde ! Par exemple, en ressources humaines, en milieu médical, en programmation Chaque mauvais calcul, prise de décision, action prise, effectuée par une IA peut être source d’impacts majeurs! Des impacts pour des vies qui, elles, sont humaines. 

Autre exemple, selon numerama.com, les développeurs web se méfient aujourd’hui de Copilot, l’IA qui est censée les aider, leur faire gagner en temps et en professionnalisme. Concrètement, depuis la sortie en juin 2021 de Copilot, l’intelligence artificielle de GitHub et d’OpenAI, les débats s’intensifient ! Cet outil futuriste qui doit écrire seul des API, des lignes de code est controversé. Cet « outil de programmation en binôme avec une intelligence artificielle […] est pas assez fiable, pleins d’erreurs, manque d’inventivité » etc. 

Tout l’enjeu est de remonter à la source des problèmes au lieu d’accabler les intelligences artificielles et les nouvelles technologies. En réalité, peut-être que la responsabilité est plutôt du côté du programmateur humain qui n’a pas suffisamment peaufiné les techniques mises en place… D’ailleurs, comme l’indiquait récemment Google, nous « n’avons pas encore suffisamment de recul sur l’IA pour mettre en place une réglementation ». 

Globalement donc, les entreprises et les usagers devraient rester vigilants concernant des IA mal entraînées, bien s’assurer que la technologie a fait ses preuves pour tel ou tel outil

En somme, des intelligences artificielles mal entraînées, mal déployées, développées ont des conséquences néfastes majeures pour les entreprises et par ricochets pour les usagers ! Cela peut être assez inquiétant et même irréversible. Pour bénéficier d’une réelle expertise en IA, machine learning, reconnaissance automatique de la parole, contactez l’équipe d’Authôt 

Découvrir Authôt Live

Authôt. Vous parlez. Nous écrivons.

0.00 avg. rating (0% score) - 0 votes
Vous aimerez aussi
0 Partages
Tweetez
Partagez
Partagez