Accessibilité numérique

L’accessibilité numérique en 2021

Nouveautés 2021

Chez Authôt, l’accessibilité numérique est une thématique qui nous tient à cœur. C’est un vaste chantier qui concerne autant le sous-titrage, que la compatibilité des sites web, ou encore la reconnaissance vocale. Aujourd’hui, un maximum de dispositifs, de contenus doivent être accessibles par tous. Aussi bien pour des personnes avec des handicaps moteurs ou cognitifs, que pour le grand public ! De ce fait, nous faisons un état des lieux de l’accessibilité numérique en 2021. en sommes-nous ? Quels progrès ont été faits ? Quelles sont les obligations, les axes de développements ? Tout sera passé au crible.

tester l'application Authôt

L’importance de l’accessibilité numérique 

En premier lieu, qu’est-ce que l’accessibilité numérique ? L’accessibilité ce sont les adaptations à effectuer afin que chacun puisse circuler, effectuer certaines actions de manière autonome. Transposé au numérique, cela se traduit par une bonne navigation sur les sites web, les applications mobiles… L’objectif de l’accessibilité est de permettre et de faciliter l’accès aux mêmes informations pour tous. 

De ce fait, pour œuvrer dans ce sens, il faut d’abord se pencher sur les différents types de handicaps, identifier les moyens utilisés jusqu’ici pour parcourir un site, une application. En outre, comprendre les freins de certaines personnes à ce sujet. Comme le précise mobizel.com, en France en 2021, moins « de 20% des sites web sont accessibles. Pourtant, 1 personne sur 10 considère avoir un handicap » Il faut donc pouvoir intégrer tous ces profils. 

Pouvoir accéder à tous services et contenus 

L’importance de l’accessibilité numérique est cruciale en 2021. En effet, le web, les applications, permettent à tout un chacun de faire de plus en plus de choses depuis chez soi. Par exemple, faire ses courses, réserver des activités, des rendez-vous, discuter avec ses amis, se former… De ce fait, il faut que les sites, les plateformes s’adaptent, prennent en compte un large panel d’interactions humaines

Comme le précise contentsquare.com, l’accessibilité « consiste à s’assurer que quelque chose est utilisable, abordable, compréhensible ou visible… L’accessibilité numérique permet ainsi de veiller à ce qu’un site puisse être utilisé par quiconque ». L’accès aux services et aux contenus en ligne ne doit discriminer personne. 

De plus, lorsque l’on sait que plus d’1 milliard de personnes dans le monde ont un handicap qui influence leur capacité à utiliser le web, cela fait réfléchir… ! Il est indispensable aujourd’hui de respecter les standards et même d’aller plus loin en matière d’accessibilité

C’est important non seulement en termes d’éthique et d’égalité, mais également en termes d’impacts commerciaux et financiers. 

tester l'application Authôt

L’accessibilité numérique pour tous en 2021 

L’accessibilité numérique est importante pour tous en 2021. Améliorer la visibilité des entreprises, répondre aux besoins de personnes en situation de handicap, aux séniors, aux mobinautes… En outre, aux personnes avec peu de connexion internet est donc une mission incontournable ! 

Selon une enquête de Click-Away Pund, plusieurs statistiques intéressantes se dégagent à ce sujet : 

· 71% des clients qui ont des besoins spécifiques en termes d’accès quittent un site web si celui-ci pose des problèmes d’utilisation ; 

· 82% des clients dépenseront effectivement plus d’argent si les sites web sont plus accessibles ; 

· 92% des consommateurs sont plus enclins à soutenir une entreprise si celle-ci facilite l’accès physique et digital. 

Les utilisateurs sont demandeurs et en attente d’accessibilité numérique

Ce que dit la loi française 

L’année 2021 est celle de tous les défis. Selon kaliop.com, aujourd’hui « toucher nos contacts, nos collaborateurs et nos clients de manière dématérialisée est juste devenu une nécessité ». 

La loi française est donc de plus en plus précise concernant les cadres, les règles autour de l’accessibilité numérique. Les bases ont été posées par la loi du 11 février 2005 concernant l’égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées dite « loi handicap ». Cette loi explicite que les services de communication publics en ligne doivent être accessibles aux personnes en situation de handicap. Mise en application par un décret du 14 mai 2009, le but était de rendre accessible tous les sites web ciblés sous 3 ans… Et c’est loin d’être encore le cas ! En 2016, cette première loi a fait place à la loi « République Numérique ». L’obligation légale d’accessibilité numérique est devenue également obligatoire pour les grandes entreprises et les organismes délégataires de missions de service public. 

En parallèle de ces lois, il existe plusieurs normes. À l’échelle mondiale, il s’agit des « WCAG » ou les lignes directrices en termes d’accessibilité pour les contenus numériques. En Europe et plus particulièrement en France, il existe les normes « RGPA » pour Référentiel Général d’Accessibilité pour les Administrations. C’est ce qui fait référence pour moderniser les actions publiques, créer des plans et mettre concrètement en place l’accessibilité numérique

Il y a ainsi trois niveaux pour noter les efforts en matière d’accessibilité numérique : 

1. A niveau minimum. 

2. AA niveau d’amélioration. 

3. AAA niveau d’optimisation. 

La loi française impose qu’un site web accessible doit atteindre au moins le niveau A lors d’un contrôle de conformité. 

Accessibilité numérique en 2021 : l’accessibilité des applications à l’horizon 

A l’horizon de septembre 2021, l’accent est mis sur l’accessibilité numérique de certaines applications. 

En effet, selon lagazettedescommunes.com, « après 2019 et 2020, la dernière étape de l’accessibilité numérique doit être mise en place pour le 23 septembre 2021. A cette date les applis proposées par les collectivités territoriales devront être utilisables par tous, quel que soit le handicap de l’usager ». 

Malgré la menace d’amendes en cas de non-respect, on observe déjà un certain recul… En effet, les communes peuvent encore invoquer une « charge disproportionnée » pour la mise en accessibilité de leurs sites ou applications selon l’article 80 de la loi de 2018 pour la Liberté de choisir son avenir professionnel. 

Lorsque l’on sait que les démarches se numérisent de plus en plus, la situation de l’accessibilité numérique en 2021 est clairement à surveiller à tous les niveaux. 

Cet état des lieux de l’accessibilité numérique en 2021 est à la fois positif et décevant. En effet, alors que nombreuses lois, normes, législations sont sur la table depuis longtemps, il y a encore beaucoup à faire ! Heureusement, en France et ailleurs, de plus en plus d’acteurs se mobilisent pour contribuer à l’accessibilité numérique ! Spécialistes en Speech to Text, en sous-titrage, nous œuvrons à notre niveau à l’accessibilité numérique des contenus. Pour bénéficier de notre expertise, n’hésitez pas à nous contacter !

tester l'application Authôt

Authôt. Vous parlez. Nous écrivons.

5.00 avg. rating (96% score) - 1 vote
Vous aimerez aussi
0 Partages
Tweetez
Partagez
Partagez