Transcription, sous-titrage, traduction

Synchronisation des sous-titres

 

L’ajout, l’édition, la synchronisation et le calibrage des sous-titres dans des vidéos est un processus complexe. Que ce soit pour des vidéos marketing ou autre, le sous-titrage, c’est tout un art… ! Étant donné que sous-titrer une vidéo répond à de plus en plus d’objectifs différents, à plusieurs avantages, cela requiert une certaine expertise. Chez Authôt, le sous-titrage et la synchronisation des sous-titres font partie de nos spécialités ! De ce fait, nous partageons ici avec vous notre regard sur cette thématique.

découvrez Authôt Université

Les sous-titres : incontournables en audiovisuel 

Pour commencer, qu’est-ce des sous-titres ? En quoi consiste l’action de sous-titrer des vidéos ? En quelques mots, les sous-titres se présentent comme des projections textuelles au bas de l’image correspondant aux dialogues d’un film, d’une émission de télévision. 

Le processus qui crée ces types de contenus spécifiques textuellement et techniquement se nomme le sous-titrage. D’après Wikipédia, le sous-titrage « est une technique liée aux contenus audiovisuels, notamment cinématographiques, consistant en l’affichage de texte au bas de l’image lors de la diffusion d’un programme ». Aujourd’hui, ce processus s’accélère, les sous-titres sont incontournables en audiovisuel ! Pouvoir suivre l’histoire en lisant est essentiel à la réussite d’une diffusion. 

Concrètement, créer et intégrer des sous-titres dans une vidéo quelle que soit la thématique répond à plusieurs objectifs, enjeux : 

  • Être accessible pour les personnes malentendantes ; 
  • Pouvoir traduire des contenus textuellement et les rendre disponibles à l’international ; 
  • Suivre l’histoire, les dialogues, en n’ayant pas besoin de mettre le son ; 
  • Pouvoir mieux suivre le déroulement de l’histoire en cas de lacunes cognitives, etc… 

Ainsi, non seulement les sous-titres permettent une meilleure diffusion, mais en plus, ils répondent à des habitudes de consommation, des handicapsUn bon sous-titrage est donc nécessaire pour bien répondre à ces différents besoins, ne pas perdre en professionnalisme… C’est de la technicité avant tout ! 

Un sous-titrage de qualité 

Pour effectuer un sous-titrage de qualité, il y a certains procédés et termes à connaître, maîtriser. Ainsi, quelles sont les étapes du sous-titrage ? En quoi consistent-elles ? 

  1. La retranscription des dialogues originaux dans certaines entreprises de traductions. 
  2. L’étape de repérage définition des time codes des futurs sous-titres. Cela peut se faire en amont de la traduction des sous-titres et par une tierce personne. Le traducteur ou auteur de sous-titres n’aura plus qu’à remplir les sous-titres vides, déjà placés. 
  3. La traduction des dialogues originaux dans les sous-titres vides selon les normes de sous-titrage demandées. Si ’il n’y a pas eu d’étape de repérage, le traducteur part de zéro pour créer le fichier de sous-titres. Les chartes de sous-titrage varient selon les agences ou clients, mais elles respectent plus ou moins les mêmes normes : 12 CPS (caractères par seconde), environ 35 CPL (caractères par ligne), espace et ponctuation comprise, etc. 
  4. La simulation : le traducteur, le technicien et le commanditaire regardent le fichier sous-titré pour faire d’éventuelles corrections avant la validation des sous-titres. 

synchro

Sous-titrer, c’est un métier 

Comme vous le voyez, sous-titrer, c’est tout un métier… ! On nomme la personne dont c’est le métier un « auteur de sous-titres ». En fait, comme initialement le sous-titrage sert à comprendre le contenu oral d’une vidéo, un auteur de sous-titres est un professionnel qui rend accessible ce contenu à l’écrit. Il part de la version originale d’une œuvre audiovisuelle par exemple, un film en anglais pour créer une adaptation dans la langue cible par exemple, en version FR. Cette adaptation sera considérée comme la version officielle et sera protégée par des droits d’auteur. Ainsi, par exemple, pour un film qui va sortir prochainement dans les cinémas français, l’auteur de sous-titres doit faire une version VOSTFR : ce qui implique une traduction. 

Sous-titres, auteurs de sous-titres et synchronisateurs 

Attention, un « auteur de sous-titres » est différent du métier de « synchronisateur » que nous avons chez Authôt ! En effet, les auteurs de sous-titres se concentrent sur des œuvres effectivement audiovisuelles cinéma, films, séries TV. Leur adaptation traduction s’enregistre à la Sacem et sous droit d’auteur. Les auteurs de sous-titres réalisent leurs sous-titres entièrement, ou bien en s’appuyant sur le repérage fait en amont.  

Chez Authôt, nous parlons de « synchronisateurs » car nous synchronisons un export automatique créé par l’application Authôt. Les synchronisateurs travaillant avec Authôt livrent leurs “droits” sur les fichiers et restent anonymes les sous-titres sont réalisés par Authôt. Il n’y a pas d’étape de repérage puisque l’intelligence artificielle d’Authôt effectue la plus grosse partie du processus. 

De ce fait, le synchronisateur de sous-titres se charge de la partie technique du sous-titrage : la découpe du sous-titre, la définition des times codes d’apparition et de disparition. Toute la partie textuelle du fichier de sous-titres se réalise par une tierce personne : un validateur si les sous-titres sont dans la même langue que le fichier vidéo, et un traducteur natif si les sous-titres sont traduits.  

tester l'application Authôt

La synchronisation Authôt 

Chez Authôt, au sein de notre service sous-titrage, nous sommes spécialistes en synchronisation. Notre équipe technique retravaille manuellement les sous-titres afin de les calibrer correctement à vos vidéos. Une fois le processus achevé, nous vous envoyons le fichier de sous-titres au format souhaité : .srt, .vtt ou .ass. ou .mp4, si vous souhaitez que nous incrustions directement les sous-titres sur votre fichier vidéo.  

Voici les étapes de sous-titrage chez Authôt :  

  1. La retranscription des dialogues originaux du fichier par des correcteurs natifs.  
  2. L’application Authôt crée un fichier de sous-titres automatique : il transforme le texte retranscrit en fichier de sous-titres. Grâce à l’alignement parole-texte, l’application Authôt découpe des segments de phrases en sous-titres et leur attribue des timescodes de façon automatique.  
  3. Les synchronisateurs retravaillent manuellement l’export automatique pour avoir un sous-titrage de qualité. L’intelligence artificielle ne peut pas comprendre le sens des phrases et crée donc des sous-titres pas très agréables à lire : elle ne peut que découper les phrases automatiquement et créer des times codes automatique à ces segments. 
  4. Si la langue cible est différente du fichier source : la traduction est réalisée par un traducteur natif qui garantit la qualité de la traduction. Nos traducteurs maîtrisent le sous-titrage : la traduction sera parfaitement intégrée dans le fichier de sous-titres. 
  5. Incrustation des sous-titres ou bien livraison du fichier de sous-titres. 

Étant donné que chez Authôt, nous ne travaillons pas sur des œuvres audiovisuelles, mais sur des conférences, des tutoriels, des émissions, des interviews, nous n’avons pas les mêmes normes en matière de sous-titrage ni les mêmes tarifs. Nos synchronisateurs peuvent concevoir des sous-titres traduits, mais ils créent surtout des sous-titres pour des projets unilingues

synchronisation

Une synchronisation des sous-titres professionnelle et attractive 

De ce fait, choisir Authôt pour sous-titrer des vidéos est intéressant car la synchronisation est différente, il y a moins de consignes et donc les prix sont aussi plus attractifs ! Tous nos synchronisateurs suivent une charte pour que les sous-titres répondent à vos attentes. Si vous n’avez pas de consignes particulières, voici celles qui seront appliquées : 

  • 40 caractères par ligne (CPL) maximum (espaces et ponctuations non comprises) 
  • 20-22 caractères par seconde (CPS) maximum 
  • 2 lignes de sous-titres maximum, avec un saut de ligne placé manuellement 
  • changements de plans non pris en compte 

Exemple : Voici un exemple de sous-titre pour illustrer les consignes. 51 caractères 

Dans un fichier de sous-titres Authôt, cette phrase apparaîtrait ainsi :  

  • Voici un exemple de sous-titre (26 CPL) 
  • pour illustrer les consignes. (25 CPL) 

Sur deux lignes, avec un passage à la ligne choisi à bon escient. 

Nous espérons que vous aurez mieux compris l’envers du décor du sous-titrage et en particulier la synchronisation des sous-titres… ! Expérimentée, polyglotte, notre équipe Authôt est pour accompagner tous vos projets audiovisuels dans les meilleures conditions possibles !! Si vous êtes freelance, que vous avez votre entreprise, que vous adorez l’audiovisuel, la technique et que vous maîtrisez plusieurs langues vivantes, vous avez le profil idéal pour intégrer l’équipe de sous-titrage Authôt ! N’hésitez pas également à suivre notre formation de sous-titrage !

découvrez Authôt Université

Authôt. Vous parlez. Nous écrivons.

0.00 avg. rating (0% score) - 0 votes
Vous aimerez aussi
0 Partages
Tweetez
Partagez
Partagez