Avancées technologiques

Intelligence artificielle et traduction de la langue des signes

 

 

L’intelligence artificielle fait de grands pas en traduction automatique. En fait, l’influence de l’IA dans la reconnaissance automatique de la parole est indéniable. Ainsi, après vous avoir présenté comment l’intelligence artificielle s’utilise pour traduire des mangas, et des comics, nous allons parler ici de langue des signes. En effet, récemment, l’IA a amorcé la traduction de la langue des signes vers du texte… Concrètement, cela signifie que les progrès de l’intelligence artificielle sont tels aujourd’hui, que celle-ci est capable de reconnaître et de traduire des gestes bien précis et de faire la passerelle entre les entendants et les malentendants. Prêt à en savoir plus sur cette avancée majeure en accessibilité ? C’est parti !

tester l'application Authôt

La langue des signes en quelques mots  

Pour commencer, présentons les spécificités de la langue des signesTechniquement, il y a en même plusieurs… En effet, selon Wikipédia, les langues des signes sont « les langues gestuelles que les personnes sourdes ont développées pour communiquer ». Une langue des signes assure toutes les fonctions d’une langue à l’oral.  

Ainsi, chaque pays a sa propre langue des signes. En France, c’est la LSF la langue des signes française.  

Et comme le précise Surdi.info, la langue des signes est une langue vivante, complexe, qui évolue en permanence… ! En tant que telle, elle « permet donc la transmission de savoirs […], intimement liée à la perception visuelle puisque cette langue répond à une logique visuelle et non auditive ».  

Concrètement, la langue des signes n’est pas une langue universelle puisque son vocabulaire, ses champs lexicaux sont différents d’un pays à un autre. Néanmoins, la mécanique et la grammaire étant similaires, les échanges entre signeurs les personnes qui s’expriment en langue des signes étrangers sont possibles.  

langue des signes

Intelligence artificielle et traduction des langues des signes  

Cela étant dit, comment faire le lien entre intelligence artificielle et traduction des langues de signes ?  

Une actualité du site inspirant Creapills fait beaucoup parler d’elle… ! En effet, nous assistons aujourd’hui à une avancée majeure en accessibilité. Une étudiante indienne a créé une intelligence artificielle capable de traduire les gestes de la langue des signes en mots… Comme le précise ce média, cette « étudiante de 20 ans a décidé d’apporter son aide afin de démocratiser l’usage et l’apprentissage de la langue des signes grâce à la technologie ».  

Aujourd’hui en 2022, cela fait plus d’un an que Priyanjali Gupta travaillait à la conception d’une IA capable de traduire les gestes spécifiques de la langue des signes américaine (American Sign Language AmeSLan ou ASL). Cette étudiante de l’institut technologique de Vellore en Inde, a voulu utiliser ses compétences pour la bonne cause.  

C’est sur la toile et les réseaux sociaux, qu’elle a pu montrer ses avancées en la matière. Début février 2022, Priyanjali a partagé une démonstration en vidéo sur LinkedIn. Dans cette vidéo de démo, nous pouvons voir la jeune femme utiliser son programme basé sur l’intelligence artificielle. Lorsqu’elle signe, l’outil qu’elle a conçu entoure le signe d’un rectangle et le traduit en texte. Le taux de fiabilité de la « traduction » est également indiqué au-dessus. En outre, elle a aussi partagé son travail sur la plateforme Github. Pour l’instant, cette IA est en développement, elle n’est capable de traduire que quelques mots. Néanmoins, les premiers résultats sont clairement prometteurs… !  

De ce fait, en moins de 2 semaines, sa vidéo a été visionnée par plus d’1 million de personnes et elle a été largement partagée par des dizaines de médias et d’internautes à travers le monde entier ! Cette initiative est sans rappeler l’innovation de Roy Allela, un jeune kenyan. En effet, il a conçu des gants capables de convertir la langue des signes non pas en textes mais en audio.  

découvrez Authôt Université

Développement de l’IA pour traduire la langue des signes  

Concernant le fonctionnement, cette utilisation de l’IA pour la traduction de la langue des signes est encore relativement expérimental.  

En effet, comme le précise idboox.com, la « jeune fille a développé son modèle en utilisant API Tensorflow, un outil qui reconnaît les objets, qu’elle a un peu bidouillé pour arriver à ses fins ». A l’heure nous écrivons ces lignes, son algorithme détecte et traduit en temps réel quelques mots en langue des signes américaine. L’outil utilise la webcam et reconnaît automatiquement le geste effectué par une personne, avant de le retranscrire à l’écrit. A ce stade, détecter et reconnaître des mots même simples comme « oui », « non », « s’il te plait », ou encore « je t’aime » est clairement un beau résultat !  

Priyanjali Gupta a, à juste titre, récemment déclaré : « à mon sens, les chercheurs et les développeurs font de leur mieux pour trouver une solution qui puisse être mise en œuvre. Cependant, la première étape consisterait à normaliser les langues des signes […] pour s’efforcer de combler les fossés en communication ». En effet, s’il faut une année entière pour quelques mots dans une seule langue des signes, la tâche s’annonce bien complexe… ! L’intelligence artificielle et les nouvelles technologies sont clairement des aides pour traduire les langues vivantes et les langues des signes, mais il faut clairement du temps et un appui humain.  

IA

Authôt, traduction et accessibilité numérique  

Au final, il ne faut pas non plus oublier qu’être interprète, traducteur en langue des signes et/ou en langue classique, c’est tout un métier ! En outre, cela requiert, même en s’appuyant sur l’IA, des bases de données importantes et du machine learning. De notre côté, chez Authôt, nous sommes spécialistes en transcription, sous-titrage, traduction en Direct ou non. Nous proposons des combinaisons de plus d’une centaine de langues différentes et nous sommes encore loin d’avoir achevé tous nos développements à ce sujet ! Nous comprenons tout à fait la complexité et contribuons à notre niveau à l’accessibilité numérique.  

Nous espérons que cet article autour des avancées en intelligence artificielle et traduction de la langue des signes vous aura plu. Cette étudiante ouvre clairement la voie pour traduire petit à petit la langue des signes grâce à l’IA. Chez Authôt, nous savons que la traduction doit se compléter par une intelligence humaine et prend du temps pour être fiable. N’hésitez pas à bénéficier de notre expertise en nous contactant dès à présent !

tester l'application Authôt

Authôt. Vous parlez. Nous écrivons.

5.00 avg. rating (96% score) - 1 vote
Vous aimerez aussi
0 Partages
Tweetez
Partagez
Partagez